La braderie de Lille annulée

Enorme coup de massue à Lille où la maire Martine Aubry vient d’annoncer l’annulation de la braderie de Lille pour des raisons de sécurité.

aubry

Deux millions de personnes se pressent chaque année à la braderie de Lille, le plus grand marché aux puces d’Europe et l’un des plus gros évènements commerciaux en France. Ce rendez-vous annuel, traditionnellement fixé lors du premier week-end de septembre, n’aura pas lieu cette année. C’est la maire de la ville, d’accord avec le préfet du Nord Michel Lalande, qui a annoncé la nouvelle ce matin, à la surprise générale : « C’est un problème de responsabilité morale. C’est une décision extrêmement douloureuse: je pense que nous devons suspendre la braderie ». Une première depuis la dernière guerre mondiale et la période d’occupation allemande qui avait entraîné une interruption de la foire pendant six longues années.

Retour en 2017

Martine Aubry et les services de l’Etat invoquent cette fois la menace terroriste, qui s’est encore accentuée depuis les attentats de Nice et de Saint-Etienne-du-Rouvray  : « dans un tel contexte, la sécurisation d’une foule aussi importante est impossible à tenir », a souligné le préfet  Michel Lalande.
Martine Aubry, qui s’est dit « bouleversée » d’avoir à prendre cette décision en forme de « déchirement », assure toutefois que la braderie « aura bien lieu » en 2017 : « Un groupe de réflexion sera créé, en mairie et avec des Lillois, pour améliorer les prochaines braderies ».
L’évènement devait se tenir les 3 et 4 septembre prochains.

Post author

Laisser une réponse