Le développement durable était à l’honneur à Lille

Le développement durable devient un sujet de plus en plus central pour les particuliers comme pour les entreprises. Les initiatives allant en ce sens sont de plus en plus nombreuses afin de sensibiliser les agents économiques. Même si 1 chef d’entreprise sur 3 estime avoir réalisé des efforts substantiels en la matière, les efforts au niveau national sont encore conséquents.

Toutefois, depuis plusieurs mois, des actions concrètes permettent d’améliorer significativement son quotidien. Clairement cela représente des économies financières (levier prépondérant pour un entrepreneur), mais aussi une amélioration de l’image renvoyée à ses clients comme à ses prospects. Le développement durable dispose donc de vertus pour la planète comme pour l’image d’une entreprise. A partir de ce constat, les principaux intervenants de ce « marché » se sont rencontrés récemment à Lille sous l’égide de la CCI.

Plus de 150 acteurs ont échangé sur les tenants et les aboutissants du développement durable

Grâce à 2 jours où les échangent furent nombreux, les nombreux visiteurs (dont une majorité de professionnels) ont pu découvrir ou redécouvrir les objectifs même du développement durable. Via l’évocation des bonnes pratiques comme des innovations récentes, les entrepreneurs ont pu être plus sensibilisés aux bienfaits, économiques comme structurels, du développement durable.

Dans le cadre de 2 journées particulièrement bien remplies, de nombreuses pistes de réflexion ont été abordées, notamment relatives aux modèles économiques susceptibles (liés au développement durable) de relancer l’économie. Des témoignages comme des retours d’expérience ont pu montrer à une assemblée parfois sceptique les avantages d’une telle démarche dite durable. Aussi, dans un contexte de crise, les experts ont tenté d’évoquer une forme de résistance grâce à cette alternative plus environnementale.

La JADDE, un événement majeur

Lors de la JADDE, à savoir les Journées Annuelles Développement Durable et Entreprises, des prix ont été remis aux entreprises régionales les plus méritantes en matière d’éco-conception. A noter que la CCI, l’ADEME, et, le Conseil Régional ont participé à la mise en place de ce concours qui est pionnier au sein de l’hexagone. Divers critères furent pris en compte comme l’innovation, l’esthétique ou encore les impacts réels sur l’environnement.

Egalement, au-delà des aspects techniques, les ressources humaines qui composent une entreprise ont été mises en avant. En effet, l’homme est la pierre angulaire de la mise en place d’une démarche globale au sein d’une entreprise. A ce titre, des formations sont dispensées pour permettre aux employés d’une entité de respecter au quotidien l’environnement grâce à des réflexes. Agir dans une démarche de développement durable n’implique pas une perte de temps ou des actions supplémentaires, contrairement aux idées reçues en la matière.

Au cours de la JADDE, plus d’une trentaine de conférences ont été données, plus de 120 démonstrations pratiques (et ludiques), plus de 90 exposants, sans oublier, les 3 débats réalisés en plénière. Ce type de rendez-vous pourrait se multiplier aux 4 coins de la France dans les mois à venir. Au sein d’une entreprise, imaginez les économies pouvant être réalisées concernant les gobelets, les fontaines à eau, le papier ou encore les cartouches d’encre…

Post author

Laisser une réponse